Nature morte au poisson. Joseph Constant. Peintre russe Ecole juive de Paris
Technique : 
Support : 
Toile
Dimensions : 
Tableau: 33,5cm x 41,5cm; cadre: 46cm x 54cm
Inscription : 
Tampon de la vente sur le chassis, non signé.
Etat de l'œuvre : 
Très bon. Trace de pliure horizontale centrale, toile distendue.
Domaines : 
Période : 
520 €
L'œuvre

Nature morte au plat de poisson frit. Huile sur toile.

Présenté en photographie accrochée au dessus de la gravure de Albert Décaris, Ecrivain au Moyen-Age.

Bien qu'aucune date ni de signature ne figure sur cette oeuvre, elle a très certainement été peinte durant l'entre-deux guerre, peut-être vers le début des années 30, alors que le peintre signait encore Constantinowski..

Oeuvre d'art de la première Ecole de Paris. Provenance :Vente de l'atelier du peintre le 16 novembre 2005 par la maison de ventes Ader (certifié). Très beau cadre moderne. 

Qu'en dire ?

La composition de l'œuvre est à la fois très structurée et en inquiétant déséquilibre, en profond accord avec les caractéristique de la Première Ecole de Paris.

La rugosité de la touche met en valeur la subtilité du coloris. Les motifs floraux du papier peint, avec leurs nuances bordeaux sombre, sont repris dans les motifs du plat et donnent une tonalité sourde au tableau, symbole de calme et de perennité.

En contraste, l'éclatante blancheur du linge, rejoint par le vermillon éclatant des tomates, fait vibrer l'ensemble de vitalité et de joie de vivre.

Les aliments au réalisme si tangible n'attendent que le coup de fourchette des convives.

Cette toile fonctionne comme un passage de relais : le gout acide des tomates, l'émotion gustative véhiculée par l'odeur du poisson fraichement cuit, tout est actuel, quotidien alors qu'il est à jamais  ancré dans un passé disparu.

L'artiste

Constant

Joseph

Joseph Constant, né Joseph Constantinovsky en 1892 à Jaffa alors en Palestine et décédé le 3 octobre 1969 à Paris en France, est un sculpteur et écrivain franco-israelien d'origine russe. En tant qu'auteur il utilisait le pseudonyme de Michel Matveev.