achat photographie art Les ruines du Grenier d'Abondance en 1871.Ferrier et Lecadre,
Date de création : 
1871
Technique : 
Support : 
Papier
Dimensions : 
Tirage: 20,1cm x 13,8cm. Montage: 40cm x 30cm. Cadre: 43cm x 33cm.
Inscription : 
Tampon sec du photographe en bas à droite
Etat de l'œuvre : 
Très bon. Léger jaunissement, rousseurs sur le carton de montage n'affectant pas le tirage.
Domaines : 
Période : 
180 €
L'œuvre

Les ruines du Grenier d'Abondance en 1871. 

Tirage albuminé par Ferrier et Lecadre, collé en plein sur carton.

Provenance : collection Georges Sirot.

Pour les collectionnneurs qui veulent conserver cette photographie à l'abri de la lumière, l'oeuvre peut être vendue sans encadrement, avec son montage moderne de papier sans acide.

Qu'en dire ?

Cette prise de vue donne l'impression de figurer les ruines d'anciens remparts perdus en plein désert, restes séculaires des Croisades.

 Mais ceci n'est pas le Krach des chevaliers, ce ne sont que les Greniers d'Abondance, dont le nom poétique renforce l'impression de désolation qui se dégage des murs noircis par les flammes.

 

Le Grenier d'Abondance avait été construit à partir de 1807 pour permettre de stocker le blé à l'intérieur de la capitale. Faute de financement, il ne fut terminé que sous la Restauration.

Situé dans le quartier de l'Arsenal, il était mal pratique, d'accès difficile. Son mauvais fonctionnement concourrait aux episodes de manque de grain qui bouleversèrent les quartiers populaires de Paris durant les trois premiers quart du XIXeme siècle, alors qu'il avait été construit justement dans le but de faciliter l'approvisionnement de la ville. 

Symbole des nantis et de l'oppression tout autant que la colonne Vendôme, la maison de Thiers ou la résidence de l'Empereur, il fut détruit par le feu pendant la Commune.

Ses ruines, grandioses et dramatiques, fournissent des images saisissantes aux photographes.

L'artiste

Ferrier

Jacques Alexandre

Jacques Alexandre Ferrier est un photographe français né en 1831 et mort en 1912.

Jacques Alexandre Ferrier est initié à la photographie par son père, Claude Marie Ferrier(1811-1889) qui fonde un studio de photographe à Paris sous Napoléon III, en 1851.

Le premier catalogue des productions stéréoscopiques De Ferrier paraît en 1853.