Dick Higgins

(Anglo-américain 1938 - 1998)
Fluxus-Dick Higgins-7.7.73-

Dick Higgins est un compositeur de musique, artiste plasticien, poète, écrivain, performeur, universitaire et éditeur anglo-américain né en 1938 à Cambridge, en Grande-Bretagne. Il est élevé aux USA où il étudie la composition musicale sous l’égide de John Cage à la fin des années cinquante. Il est un des membres fondateurs de la mouvance artistique Fluxus, avant-garde s’inspirant de Marcel Duchamp, des surréalistes et de Dada qui prône la dépersonnalisation de l’art. 

Dès le début des années soixante, Higgins organise des performances, compose ses Dangerous Music, écrit des poèmes visuels et fonde une maison d’édition en 1963 Something else press.

Dick Higgins en 1966, compose Statement on intermedia, le texte le plus important de l’attitude Fluxus après le manifeste fondateur du mouvement publié par Georges Manciunas en 1962.
Ce texte établit les axiomes fondamentaux qui définissent la constitution de ce qu’on appelle maintenant l’art contemporain.
Dick Higgins montre que l’art en lui-même et sa place dans le monde sont bouleversés par l’apparition des nouveaux moyens de communication (medias). Pour remplir leur rôle d’artiste dans ce nouveau contexte, les créateurs doivent utiliser tous les moyens d’expression ou medias mis à leur disposition – peinture, sculpture, musique, poésie, etc - dans un processus dialectique permanent. Plus encore, ils doivent puiser leur sujets d’inspiration dans ce nouveau monde, car l’art est plus que jamais un moyen d’agir sur la réalité, d’influer sur les mentalités et les événements. L’art est intermédia, en ce qu’il utilise tous les medias nouveaux, mais aussi parce que sa diffusion et donc son utilité sociale sont irrémédiablement changées.

Cependant, Dick Higgins s’est toujours principalement préoccupé de l’aspect formel de l’intermédia, laissant à d’autres artistes le soin d’en développer la dimension politicosociale. En cela , il se révèle un authentique artiste fluxus, car être Fluxus a toujours été une attitude plus qu’un contenu.

Dick Higgins est le premier artiste à pratiquer le computer art, créant des programmes pour composer des poèmes et des oeuvres plastiques par le biais d’associations alléatoires de mots ou d’images.
Il épouse l’artiste fluxus Alison Knowles, avec laquelle il réalise de nombreuses performances.
Dans le cadre de ses activités éditoriales, il réhabilite et publie l’œuvre de Gertrude Stein, et fournit de nombreux travaux de reflexion qui vont de Giordano Bruno au poèete Georges Herbert.
Dick Higgins meurt à Quebec, en 1998. Il entre dans le silence définitif quelques heures après avoir interprété son œuvre Dangerous Music N°2 qui consiste à crier le plus fort possible le plus longtemps possible.

Œuvres fluxus.

Parmi les nombreux livres et articles de Dick Higgins, on peut citer
1965 – A book about love and war and death. Poème.
1969 - ''foew & ombwhnw,'' livre d’essai. Ce titre est un acronyme pour ''freaked out electronic wizard and other marvelous bartenders who have no wings.' Soit Sorcier électronique déjanté et autres merveilleux barmen qui n’ont pas d’ailes

Illustration extraite d’un reportage video où Dick Higgins présente les publications de sa maison d’édition à Artpool, 1993, Budapest

Sources

- Texte original d'Intermédia

- Fluxus Experience
Par Hannah Higgins. 1964
Edition par University of California Press 2002