Date de création : 
1871
Technique : 
Support : 
Papier
Dimensions : 
Tirage: 20,1cm x 13,8cm. Montage: 50cm x 40cm. Cadre: 53cm x 43cm.
Inscription : 
étiquette de la collection Sirot en bas à droite
Etat de l'œuvre : 
Très bon. Déchirure ancienne sur le coin droit haut. Léger jaunissement, rousseurs sur le carton de montage n'affectant pas le tirage.
Domaines : 
Période : 
200 €
L'œuvre

Arc du Carrousel. Eté 1871.

Photographie. Tirage albumique d'époque.

Quelque temps après l'incendie déclenché sous la Commune de Paris, les ruines du Palais des Tuileries vues depuis l'Arc du Carrousel.

Cadre baguette coloris noir.

Provenance : collection Georges Sirot.

Commune de Paris.

Ruines de Paris après les évènements de la Semaine sanglante.

Pour les collectionnneurs qui veulent conserver cette photographie à l'abri de la lumière, l'oeuvre peut être vendue sans encadrement, avec son montage moderne de papier sans acide.

Qu'en dire ?

Cette paisible vue des ruines du Palais des Tuileries témoigne difficilementde l'ambiance de désatre qui régnait lorsque le Palais était la proie des flammes.

Le tirage démontre les perfections techniques des photographies prises dans les années 1870. La profondeur de champ est importante, et pourtant, l'Arc du carousel est aussi net que ne le sont les ruines du Palais. Une prise de vue actuelle aurait du choisir entre les deux palns et sacrifier la netteté de l'un pour obtenir celle de l'autre.

Par contre, on voit bien sur cette photographie l'impossibilité de saisir le mouvement, du à la longueur du temps de pose. Il y a une zone floue à gauche de la photographie. C'est le seul témoignage de la présence d'un être humain ou d'un véhicule en train de se déplacer.

Pour en savoir plus : notre article "LE PREMIER REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE : LORSQUE PARIS BRÛLAIT"