Tableau époque Empire, femme assise, François Barthélémy esmoulins (attribué à) Empire achat décoration
Technique : 
Support : 
papier
Dimensions : 
Tableau: 32,5cm x 22,5cm. Cadre: 39cm x 32cm
Inscription : 
attribution à Desmoulins au dos du montage
Etat de l'œuvre : 
Très bon, usures au cadre.
Domaines : 
Période : 
660 €
L'œuvre

Femme assise tenant un bouquet d'églantines. Huile sur papier marouflé sur panneau.

Epoque Empire ( circa 1806, compte tenu de la coupe de la robe) .

Attribution non garantie à F.B Desmoulin. Une inscription inscrite au dos suggère que cette oeuvre pourrait être une oeuvre de jeunesse de François Barthelemy Augustin DESMOULINS (1788-1856). Les recherches que nous avons faites n'ont pas permis de trouver de document infirmant ou confirmant  cette attribution.

Qu'en dire ?

Ce petit portrait est une esquisse préparatoire pour une oeuvre plus grande. Le visage est travaillé avec soin, mais les mains restent à peine ébauchées et le travail sur les proportions est incontestablement réservé pour la version postérieure. 

Le peintre a reporté toute son attention sur deux éléments :

- l'équilibre de la composition, avec les diverses valences de couleur qui se répondent et donnent vigueur à la toile. Les teintes gris-mauve de la robe et l'acajou rutilant du mobilier Jacob, mis en valeur par le vert des murs, sont très étudiées, afin de donner une vue de l'harmonie finale à obtenir.

- le caractère du modèle. La modestie du sujet est soulignée par des détails de l'arrangement : la charlotte de fin linon orné de dentelle et le fichu de mousseline qui voile le décolleté suggèrent la réserve profonde de la personne portraiturée. Les traits sont vraiment représentés, leur vérité est soulignée, sans qu'aucun enjolivement dans le but de plaire ne soit toléré.

Les fleurs d'églantier rajoutent une note émouvante. L'églantine, plus modeste que la rose, est aussi souvent associée à la pureté et au souvenir. Le robe de demi-deuil concourt elle aussi à l'impression générale que recherche le peintre, surement à la demande de son modèle : une femme de bon caractère, jamais mariée, méprisant la coqueterie. Elle a perdu l'amour de sa vie quelques années auparavant et lui reste fidèle, tout en continuant, le mobilier à la dernière mode le prouve, à tenir son rang. 

Qui fut ce disparu dont le souvenir se lit comme un rebus sur cette oeuvre?

Dans quelles circonstances fut-il happé par la tourmente révolutionnaire ? Nul ne le sait mais il subsiste pour nous à travers l'amour que cette inconnue lui témoigne  au moyen de ce portrait.

 

 

L'artiste

Ecole du XIX ème siècle

Ecole du XIXème siècle est une terminologie qui désigne les oeuvres d'art réalisées au cours du XIXème siècle dont l'auteur n'a pas pu être identifié avec certitude.
Ce terme générique est exhaustif et recouvre bien entendu des styles et des manières fort différents. A chaque fois qu'il l'est possible, nous précisons dans la fiche de l'oeuvre à quel style rattacher l'oeuvre en question.