Photographie originale d'époque. Tirage albuminuqe. Incendie des Tuileries. Jacques ferrier.
Date de création : 
1871
Technique : 
Support : 
papier
Dimensions : 
Tirage: 20,1cm x 13,8cm. Montage: 40cm x 30cm. Cadre: 43cm x 33cm.
Inscription : 
Tampon sec du photographe en bas à droite
Etat de l'œuvre : 
Très bon. Léger jaunissement, rousseurs sur le carton de montage n'affectant pas le tirage.
Domaines : 
Période : 
180 €
L'œuvre

Incendie des Tuileries. Une arche ouvrant sur les ruines de la Salle des Maréchaux.

Tirage albuminique original d'époque.

Provenance : collection Georges Sirot.

Commune de Paris.

Ruines de Paris après les évènements de la Semaine sanglante.

Pour les collectionneurs qui veulent conserver cette photographie à l'abri de la lumière, l'oeuvre peut être vendue sans encadrement, avec son montage moderne de papier sans acide.

Qu'en dire ?

C'est avec le regard d'un peintre nourri des traditions du Grand Siècle que le photographe a installé son objectif.

Il n'y a pas de message politique dans cette photographie. On y trouve uniquement le plaisir esthétique que procure la contemplation de la beauté. Car la destruction et les ruines sont empreintes d'une beauté nostalgique à laquelle les artistes ont toujours été sensibles.

Ici , c'est le jeu des verticales enserrées par une courbe qui donne à cette photographie sa qualité artistique. mais ce n'est pas la seule richesse de cette prise de vue. Il y a la volonté de faire se répondre le lisse et l'abrupt, le grandiose et le misérable.

Lisse et abrupt : le pan de mur qui structure le côté droit de la photographie a éclaté sous la force des flammes, mais les enduits sont intacts sur la courbure de l'arche.

Grandiose et misérable : la splendeur intangible des chapiteaux corinthiens surplombe la triste déréliction de la caillasse informe des gravats. 

Un cliché d'une beauté classique et romantique en même temps.

Pour imaginer à quoi ressemblait la Salle des Maréchaux avant sa destruction, voir l'aquarelle la représentant sur Incendies Tuileries, le salon Rouge

Pour en savoir plus : notre article "LE PREMIER REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE : LORSQUE PARIS BRÛLAIT"

L'artiste

Ferrier

Jacques Alexandre

Jacques Alexandre Ferrier est un photographe français né en 1831 et mort en 1912.

Jacques Alexandre Ferrier est initié à la photographie par son père, Claude Marie Ferrier(1811-1889) qui fonde un studio de photographe à Paris sous Napoléon III, en 1851.

Le premier catalogue des productions stéréoscopiques De Ferrier paraît en 1853.