achat photographie La grande Magia de Eduardo de Filippo ciminaghi
Date de création : 
1985
Technique : 
Support : 
Papier glacé
Dimensions : 
Image; 23,8cm x 17,8cm; montage: 30cm x 40cm
Inscription : 
Cachet du copyright au dos.
Etat de l'œuvre : 
Excellent. Traces de manipulation d'usage.
Domaines : 
Période : 
150 €
L'œuvre

Piccolo Teatro de Milano. Direction Giorgio Strehler. Mise en scène Ezio Frigerio.

De gauche à droite Franco Parenti, Eleonore Brilliandoni.

Une femme assise sur un pliant, les jambes repliées sous elle, comme prise au piège entre l'homme vu de dos assis devant elle et les deux silhouettes qui l'enserrent à l'arrière plan.

Tirage argentique d'époque.

Qu'en dire ?

Superbe tirage, aux noirs profonds,qui magnifie une prise de vue inspirée. La lumière capture et sacralise l'expression complexe d'Eleonore Brilliadoni, toute de douceur mélée de nostalgie.

Seul le visage de la femme est éclairé, soulignant ainsi sa quête de liberté alors que ses opposants sont réduits à l'état d'ombres indifférenciées.

La composition est élaborée, avec un jeu d'oblique qui traduit la pression s'exerçant sur Marta.

L'intrigue de la pièce : Dans un grand hotel de villégiature, un illusionniste fait croire à un mari trompé, Calogero, que sa femme Marta est restée prisonnière de la boite où elle s'était laissée enfermer à l'occasion d'un tour de magie. Préférant se leurrer, Calogero vit avec la boite durant quatre années, se persuadant que la femme qu'il aime y vit et lui est fidèle. Quand le magicien, sur l'instigation de l'épouse repentante, propose de rompre le charme, Calogero refuse d'ouvrir la boite, préférant une illusion à la réalité.

- Un des plus beaux clichés pris par L.C. lors de cette production. La preuve : comparer avec les clichés des archives du Piccolo Teatro
 

L'artiste

Ciminaghi

Luigi

Luigi Ciminaghi est un photographe italien qui a dédié la majeure partie de son existence professionnelle au Piccolo Teatro. Il en est le photographe historique puisque il y a travaillé 37 ans, à partir de 1960.

D'après Sergio Escobar, le directeur du Piccolo Theatro de Milan, "" Ciminaghi  a trouvé dans le théatre l’occasion de déployer un talent extraordinaire"". Ses travaux ont été notamment publiés dans Photographier le théâtre, en 1982.