Faust à la mappemonde. Encre d'Edy Legrand. 1942.
Date de création : 
1942
Technique : 
Support : 
Papier
Dimensions : 
Dessin: 18,5cm x 23,7cm. Cadre: 52cm x 42cm.
Inscription : 
Non signé
Etat de l'œuvre : 
Excellent
Domaines : 
420 €
L'œuvre

Cette oeuvre a été réalisée sur papier bistre à l'encre de Chine, au lavis d'encre et à la gouache blanche. Elle a été publiée dans Faust et le nouveau Faust, par Goethe, en 1942, aux Unions latines d'Edition. Le dessin n'est pas signé mais sa publication est la preuve de son authenticité. Il représente Faust, épuisé par l'étude, qui délaisse livres et mappemondes éparpillés autour de lui.

Ce dessin extrêment fouillé a été conçu par Edy Legrand pour procurer de longs moment de contemplation et de rêverie. Faust, vieillard consumé par l'étude, occupe le côté droit de la feuille. Il semble dévoré par les objets de sa réflexion éparpillés autour de lui. Livres, mappemondes envahissent l'espace. Mais tout au fond, loin de sa perception, un portrait de jeune homme au visage blanc attire le regard. Les traits sont gommés, comme si cet adolescent était une simple coquille vide. Il existe une grande tension entre ce visage vide et la figure ridée, burinée du vieux Faust. Les objets d'étude, dispersés dans la pièce, semblent soudain futiles et dérisoires. Edy Legrand réussit à suggérer toute l'angoisse du vieillard et tout son regret de sa jeunesse envolée .

L'artiste